Groupe ROBOT


Reeti et Emox Robots compagnons

Un groupe de travail sur les robots s’est constitué au LIG et fédère plusieurs équipes : AMA, MAGMA, PRIMA, GETALP, IIHM, LIG Minikit....


Plus d'infos sur Le site de Magma

Les robots domestiques
Après plusieurs années de recherche, les robots domestiques commencent à être disponibles sur le marché et proposent de l’aide sur un nombre limité de tâches. On peut citer par exemple le succès commercial des robots aspirateurs. On note également l’apparition de robots compagnons utilisés par exemple pour des expérimentations en maison de retraite. Les chercheurs ont longtemps supposé que les robots doivent fonctionner de façon autonome, sans l’aide de l’environnement. Cette exigence est un élément important et représente un obstacle au développement de ces robots de services.

L’intelligence ambiante
L’intelligence ambiante est un moyen de surmonter cet obstacle. Le robot de service doit être considéré en tant que composant intégré au sein d’un environnement intelligent, capable d’utiliser les informations sur l’état et le contexte fournies par des capteurs externes. Le robot est un point privilégié pour l’interaction sociale entre les utilisateurs et l’environnement.

Objectif du groupe de travail
L’objectif du groupe est la mise en place d’une plateforme robotique orientée vers la robotique compagnon, dans un environnement ambiant.
Ce groupe de travail a effectué l’achat de 3 plateformes robotiques, comprenant chacune :
- un robot Reeti (société Robopec) , expressif et communiquant, de type robot compagnon
- une plateforme mobile permettant d’embarquer le robot

Fonctionnalités de Reeti
- La tête du robot est composée d’un matériau souple pouvant être déformé par l’action de moteurs.
- Ces déformations contrôlées permettent le rendu d’émotions.
- Les mouvements de la tête sont possibles selon 3 axes.
- L’ouverture de la bouche peut être contrôlée.
- 15 degrés de liberté sont répartis sur le cou, la bouche, les 2 yeux indépendants et les oreilles.
- Les deux yeux sont pilotables afin de contrôler la direction du regard.
- Afin de pouvoir percevoir son environnement, la tête expressive est équipée de deux caméras au niveau des yeux.
- Elle est également équipée de deux microphones et d’un haut parleur permettant l’utilisation de la reconnaissance et de la synthèse vocale.
- La tête est sensible au contact afin de permettre une interaction de type tactile.
- Des LEDs placées à l’intérieur des joues peuvent se colorer